R I J A S O L O

PHOTOGRAPHE


© Rijasolo 2017

Un Lieu Acceptable
(2002 - 2012)

J'ai volontairement repris cette expression chère à Raymond Depardon et qui fut le fil conducteur de son livre « Errance », où, se mettant dans la peau d'un photographe errant, voyageant d'un lieu à un autre, sans destination précise, il photographiait au hasard de son humeur, sans autre but que de garder une trace de son passage ici et là, comme si son périple devait un jour naturellement l'amener à trouver son lieu acceptable.
Le lieu acceptable, la quête du lieu acceptable. Comme la chanson du matin qui reste en tête et dont on ne peut plus se défaire, c'est une phrase qui m'a souvent hantée lorsque j'ai commencé à refaire le point sur mes images, toutes mes images depuis le début. Faire le point, regarder ses photographies d'en haut, en avoir une vision générale, les regarder sous un angle nouveau, les regarder comme si... oui, presque comme si quelqu'un d'autre en était l'auteur. William Klein se faisait la réflexion suivante en analysant ses planches-contact : «  Chaque photo est prise à 1/125ème de seconde, l'accumulation de toute mon œuvre fait environ 2 secondes, donc on peut dire que ma vie de photographe aura duré 2 secondes (...) ».

 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo001.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_affiche001.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo002.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_affiche007.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo003.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_affiche008.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo004.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo005.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo006.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_affiche006.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo007.jpg
 
 
http://rijasolo.com/files/gimgs/th-55_55_panneaurijasolo008.jpg